Blog link2portal.com
Maison et Jardin

Prise de terre : fonctionnement et installation

On a tous entendu parler de prise de terre, mais on ne savait pas ce que c’est exactement et à quoi ça sert. Élément indispensable de la protection de l’installation électrique, de celle des biens et particulièrement des personnes, la prise de terre doit, actuellement, être installée dans toutes les habitations, ce qui n’est malheureusement pas le cas.

Dans cet article, on vient de vous expliquer le principe de fonctionnement et de l’installation d’une prise de terre.

Prise de terre : à quoi ça sert cet élément ?

En ce qui concerne le commun des mortels, la prise de terre n’est rien de plus qu’un élément tracé sur le schéma électrique de l’habitation. Et pourtant, ce dispositif à première vue banal a un intérêt vital à ne pas négliger ! En effet, la prise de terre a pour rôle d’assurer l’évacuation du trop-plein d’électricité quand un dispositif est mal isolé.

Faisant la comparaison avec une prise sans terre, une prise de terre est simplement une prise électrique qui procure une meilleure protection aux dispositifs électriques, exemple les appareils électroménagers ou autres, ainsi qu’aux installations électriques. En outre, elle protège aussi les habitants de l’habitation des risques d’électrocution ou d’électrisation.

En fait, une prise de terre sert à protéger les occupants d’une habitation des risques de l’électrocution. Alors, elle mérite bien qu’on consacre quelques minutes à comprendre son fonctionnement, non ? Vous trouverez la réponse à cette question dans les lignes suivantes.

Le principe de fonctionnement de la prise de terre

Le principe de fonctionnement de la prise de terre est assez simple : il s’agit de dévier le courant électrique qui s’échapperait d’un dispositif électrique sur un câble métallique qui finit sur une tige intégrée dans le sol.

Dans une installation de production électrique, le chemin parcouru par l’électricité est bien maîtrisé afin qu’il soit canalisé du « + » vers le « – », la phase et le neutre accessibles au tableau électrique. C’est le principal rôle de l’enrobage des conducteurs via une gaine de PVC de couleur. En cas de survenue d’un problème d’isolation sur un circuit électrique sous tension, le courant électrique a tendance à s’échapper pour rejoindre à nouveau la terre.

Au passage, la carcasse des appareils électriques, tels que la machine à laver, peut se trouver sous tension et, ainsi, le risque de l’électrocution s’élève. Alors, pour éviter ce danger, qui peut être parfois mortel, il faut veiller à ce que l’installation dispose d’un troisième fil pour chaque circuit qui soit relié à la terre par un piquet intégré profondément dans le sol.

La démarche de l’installation d’une prise de terre

Si vous n’avez pas de connaissances dans ce domaine ou que vous ne vous en sentez pas capable de s’occuper de l’installation d’une prise de terre, il est fortement conseillé de faire appel aux services d’un électricien professionnel sur ce site : https://ets-electricien-lyon.fr/ pour intervenir chez vous.

Dans le cas où vous vous occupez vous-même de cette opération, ce dernier pourra effectuer les diagnostics électriques nécessaires pour s’assurer que votre installation électrique est faite convenablement. Néanmoins, au vu des normes à respecter, et par souci de sécurité, il vaut mieux confier la pose d’une prise de terre à un spécialiste.

En fait, il est possible de trouver des particuliers électriciens qualifiés qui vous proposeront leurs prestations aux prix les plus bas sur le marché. Il en est, de même, pour les petites réparations telles qu’un appareil électroménager défectueux ou un plomb qui saute.

La démarche de l’installation d’une prise de terre est assez simple. Toutefois, il faut couper le courant au disjoncteur général.

  • Commencez par fixer un emplacement pour le piquet de terre, à condition qu’il ne soit pas trop éloigné du tableau de répartition.
  • Évitez d’implanter une prise de terre dans les terrains caillouteux, sableux ou trop secs.
  • Effectuez une tranchée en s’aidant de votre bêche et de votre pioche, sur une profondeur d’environ 50 centimètres.
  • Intégrez un piquet d’acier dans le sol en veillant à ce que le haut du piquet soit placé dans un regard de visite.
  • Intégrez le câble de cuivre en le serpentant au fond de la tranchée.
  • Raccordez ce conducteur au piquet à l’aide du collier placé en haut de celui-ci.

Mais, faites attention ! Dans les anciens immeubles collectifs, on tente souvent de faire une liaison à ceux-ci en se raccordant sur une canalisation en métal. C’est extrêmement dangereux et strictement interdit !

Related posts

Déménagement : tout savoir sur l’ouverture de son compteur de gaz

Tamby

Garde d’enfants à Marseille : comment s’y prendre pour trouver la bonne nounou ?

Journal

Les services compris par les serruriers

Laurent

Comment trouver un vitrier pas cher pour vos travaux ?

Journal

Comment construire une maison à moindre coût ?

Nathalie

Conseils pratiques pour éviter l’engorgement des gouttières

Tamby