Blog link2portal.com
Maison et Jardin

Déménagement : tout savoir sur l’ouverture de son compteur de gaz

Lors d’un déménagement, il est souvent difficile de s’y retrouver concernant toutes les démarches administratives à réaliser. Et qu’en est-il pour l’ouverture du compteur de gaz d’ailleurs ? Nous allons voir tout cela ensemble.

Résilier son abonnement gaz avant le déménagement

Avant l’ouverture de votre compteur gaz, vous devez tout d’abord résilier votre contrat d’énergie de votre ancien logement. Prévoyez de le faire environ deux semaines avant votre déménagement. Que ce soit par téléphone, en ligne sur l’espace client ou bien par lettre de résiliation avec recommandé, vous devez contacter votre fournisseur de gaz.

Vous devez lui communiquer :

  • votre numéro client (visible sur l’une de vos factures) ;
  • votre numéro PCE (point de comptage et d’estimation pour le gaz) ;
  • le jour exact de votre déménagement ;
  • l’adresse de votre nouveau domicile.

N’oubliez pas cette étape, sinon vous devrez débourser pour des consommations qui ne sont pas les vôtres, jusqu’à ce que le nouvel occupant se déclare. Notez d’ailleurs que cette démarche ne vous fait peser aucuns frais étant donné que les contrats d’énergie sont sans engagement.

Quand arrivera enfin le jour tant attendu du déménagement, pensez bien à relever le compteur de gaz du logement que vous quittez. Ces chiffres sont à transmettre à votre fournisseur d’énergie et, au bout d’un mois environ, celui-ci vous enverra une facture de résiliation qui comprend l’index de consommation.

Souscrire un contrat de gaz

Maintenant, vous devez choisir un nouvel abonnement gaz. Pensez à vous y prendre quelques jours avant l’arrivée dans votre nouveau logement. Idéalement, vous pouvez procéder au même moment que la résiliation de votre contrat précédent.

Profitez de votre déménagement pour choisir une offre de gaz économique. Vous pouvez aussi bien vous aider des avis internet laissés par les consommateurs qu’utiliser des comparateurs de fournisseurs d’énergie afin de réaliser des économies.

Prenez aussi bien en compte :

  • vos besoins en estimant votre consommation dans votre nouveau logement ;
  • le prix du kWh proposé par le fournisseur (prix fixe, prix indexé ou prix fixe révisable à la baisse) ;
  • les services proposés (espace client digitalisé, suivi de la consommation, service client téléphonique, programme de parrainage, etc.) ;
  • la source d’énergie si vous souhaitez vous fournir en énergie verte.

Lors de la souscription, pensez à bien indiquer la date de votre emménagement.

Raccorder son logement au gaz naturel

Il se peut que vous emménagiez dans une maison neuve et, par conséquent, qu’elle ne soit pas encore raccordée au réseau de distribution. Avant toute démarche, vous devez vérifier, sur le site de GRDF, que votre commune est desservie par le réseau de distribution. Si c’est bien le cas, vous devez alors faire une demande de raccordement de votre logement, une opération qui peut aller de 350 € à plus de 1 000 € TTC. Le montant varie selon la proximité de votre domicile au réseau, la complexité des travaux à réaliser ou encore de l’utilisation du gaz que vous en faites (chauffage ou eau chaude et cuisson). N’oubliez pas de prévoir des coûts supplémentaires à savoir le prix de la chaudière et la mise en service du gaz.

Seul GRDF peut s’occuper de cette intervention, le branchement sur la chaussée, et prend en charge les autorisations administratives auprès de la mairie. Comptez environ 6 semaines avant le début des travaux.

Une fois cette première partie des travaux réalisée, c’est au tour du plombier chauffagiste qui, lui, s’occupe de la partie privative. Il fait en sorte de raccorder le compteur à votre installation de chauffage. À la fin des travaux, il doit vous transmettre un certificat de conformité gaz (Qualigaz) qui atteste que l’installation est conforme aux normes en vigueur.

Mettre en service le compteur de gaz

Une fois que vous avez souscrit au contrat d’énergie de votre choix, votre fournisseur de gaz contactera alors GRDF pour procéder à la mise en service de votre compteur. Comptez 19,09€ TTC pour cette opération qui sera ajoutée à votre première facture de gaz. La mise en service est effective au bout de 5 jours, mais il est possible d’accélérer l’intervention. Cependant, le montant sera alors plus élevé. Et n’oubliez pas que c’est au technicien GRDF que vous devrez remettre votre certificat de conformité.

Related posts

Les préventions efficaces pour une bonne plomberie

Laurent

Comment entretenir correctement la façade de sa maison?

Tamby

Ce qu’il faut savoir sur la toiture végétalisée

Tamby

Quelle est la période propice à la taille d’une haie de jardin?

Tamby

Service suisse de conciergerie et nettoyages professionnels

Mathilde Würzberg

Pourquoi doit-on changer une serrure de porte ?

aymen