Blog link2portal.com
Emploi et Enseignement

Découvrir le métier de maçon

Le maçon intervient dans la construction d’une maison et tout ce qui s’y rattache, à savoir le montage des dalles, poutrelles, cloisons, planchers, panneaux de façades, murs et les finitions. Bien évidemment, il réalise les travaux de maçonnerie tout en respectant les règles de construction.

Malgré les difficultés et les risques liés au travail, c’est comme même un métier très passionnant avec une possibilité d’évolution.  Les aventures et les expériences s’acquièrent à chaque mission et /ou à chaque intervention sur un chantier. Ainsi, que fait un maçon ? Faut-on avoir des qualités spécifiques ? Comment en devenir un ? Quelles formations  suivre ? Cet article éclairera vos questions.

Les missions d’un maçon

Un maçon a de nombreuses missions. La première, et la plus essentielle de ses tâches est la conception de l’ossature du bâtiment. En effet, ce n’est qu’après son intervention que d’autres professionnels -appartenant au même corps de métier- pourront réaliser les finitions. Par exemple l’installation des différents câbles électriques, les appareils électroménagers, la pose de l’escalier et de la toiture, etc. Ensuite, lors de la manœuvre, il aide le coffreur dans le montage des échafaudages et les plateformes. Puis, il commence à empiler une par une les briques, les pierres ou autres pour que le tout forme un mur. Le plus souvent, ce professionnel en maçonnerie utilise des outils manuels tels que la truelle, le fil à plomb, le crayon, l’équerre, etc. Par ailleurs, il prépare et applique de l’enduit et du mortier ; réalise les éléments d’armature en béton. Son travail consiste également à poser les planchers et à fixer les éléments préfabriqués (corniches, escaliers, ébrasements des portes et des fenêtres). Il est également en mesure d’effectuer des travaux de réparation, de rénovation et de réfection.

Devenir maçon : qualités requises

Pour exercer le métier de maçon comme qui se trouve sur https://www.entreprise-maconnerie-06.fr/ , il faut avoir des compétences techniques. Ce qui inclut les connaissances en géométrie, connaissances des différents matériaux et savoir les utiliser. Un bon maçon ne doit jamais se tromper dans la pose des fondations. Il doit toujours être rigoureux et précis. À part les compétences techniques, le métier de maçon requiert une bonne condition physique. Supporter la chaleur, travailler en hauteur, porter des lourdes charges, se mettre à genoux pendant plusieurs heures. A cela s’ajoutent les bruits des machines, les odeurs chimiques et les poussières. Si vous n’avez pas d’endurance, vaut mieux ne pas exercer ce métier.  L’esprit de collaboration et un bon sens relationnel sont également nécessaires puisque le travail de maçonnerie se fait en équipe.

Les formations nécessaires pour devenir maçon

Voici donc des exemples de formation.

Pour le niveau CAP, il y a le CAP maçon et le CAP constructeur d’ouvrages en béton armé. Ces formations se font après le collège.

Pour un niveau BAC, il existe plusieurs choix. Notamment, le Bac pro TBORGO – technicien du bâtiment organisation et réalisation de gros œuvre, le Bac pro interventions sur le patrimoine bâti option maçonnerie, le BP maçon, le BP métiers de la pierre, le BP métiers de la piscine, le TP (titre professionnel) maçon du bâti ancien, le TP maçon spécialisé en pierre calcaire et le TP chef d’équipe gros œuvre.

Et enfin, pour accéder à des postes de cadre ou à créer votre propre entreprise, vous pouvez continuer les formations pour obtenir un BTS en bâtiment.

 

 

Related posts

Qu’est-ce que la formation N1 ?

Mathilde Würzberg

La pharmacie se conjugue aussi avec l’e-learning

Journal

L’essentiel à savoir sur les services d’un jardinier

Tamby

Tout savoir sur le métier d’élagueur-grimpeur

Tamby

Quelles missions peut-on confer à un façadier professionnel?

Tamby

Progressez en anglais grâce à des cours particuliers

sophie