Blog link2portal.com
Immobilier

Comment marche une chaudière à granulés ?

Les différents points à connaître pour changer sa vieille chaudière

L’hiver arrive et il est temps de remplacer sa chaudière à fioul par un modèle plus moderne et moins énergivore. Les nouvelles chaudières à granulés sont un excellent moyen pour vous permettre d’avoir un chauffage durable. Leur fonctionnement, le Crédit d’impôt chaudière, retrouver dans cet article toutes les informations utiles pour vous décider.

Principe de fonctionnement d’une chaudière à granulés

Le chauffage par chaudière à granulés ou pellets, est similaire à celui obtenu avec une chaudière classique. Les granulés de bois en brûlant dégage de la chaleur, elle est ensuite transmise à un circuit d’eau. Celui-ci est relié à un ballon d’eau chaude ou passe directement dans le circuit d’eau des radiateurs de la maison si elle est équipée d’un chauffage central. L’alimentation de la chaudière se fait par un réservoir qu’il faut remplir à intervalle régulier. La fréquence de remplissage est liée à vos habitudes de consommation et à la contenance du réservoir. Pour finir, les fumées de combustion sont évacuées par un conduit et les cendres tombent dans un cendrier.

Grâce aux offres chaudière à un euro, votre maison peut recevoir un système de chauffage à granulés de bois. Les seules conditions sont de déjà disposer d’un chauffage central qui permet de réutiliser son circuit et de disposer d’un peu d’espace pour pouvoir stocker les granulés. Vous pouvez faire appel à des prestataires qui vous fourniront une installation clé en main.

La chaudière à granulés et ses avantages

C’est une solution entièrement automatisée qui permet de remplacer sa chaudière à fioul. Comme votre ancienne installation, elle est complètement autonome et ne nécessite qu’un espace dédié aux granulés. Vous pouvez aussi produire l’eau sanitaire de votre maison pour alimenter la salle de bain ainsi que la cuisine.

La sécurité et la fiabilité d’une chaudière à granulés

Le second avantage de ce type d’installation est l’aspect sécurité. Le feu est confiné dans une chambre de combustion étanche, le risque d’incendie est quasiment nul. Il faut toutefois veiller à respecter les règles obligatoires d’entretien et les préconisations du fabricant en matière de prévention. Une chaudière à pellets intègre de nombreux dispositifs de sécurité, vous n’avez donc pas besoin de réaliser une surveillance constante. De plus, ces chaudières disposent d’un allumage électrique programmable, vous pouvez donc définir aux horaires auxquels vous souhaitez que votre maison soit chauffée.

Installer une chaudière à granulé : un geste éco-citoyen

Les granulés sont issus de l’industrie agricole et forestière qui produisent continuellement des résidus de bois. Ceux-ci sont aujourd’hui utilisés pour produire de la biomasse : c’est-à-dire qu’ils sont récupérés et compactés en petits cylindres (les granulés). Voici quelques exemples de leurs avantages :

  • Climato friendly : il libère 10 fois moins de CO2 qu’un combustible classique.
  • Chauffage durable : c’est une énergie renouvelable.
  • Préservation des ressources : le granulé de bois est naturel et valorise les déchets issus des scieries.
  • Économique : 35% moins chère que le fioul, son prix est stable depuis 10 ans.
  • Local : les principaux fabricants de granulés sont en France.

Les granulés peuvent être livrés en vrac en grande quantité directement à votre domicile. On en trouve aujourd’hui également en grande surface et grande surface de bricolage conditionné en sac de quelques kilos.

Installer une chaudière à granulé pour profiter de la prime Énergie

Pour le particulier qui souhaite remplacer sa chaudière à fioul, il existe un Crédit d’impôt chaudière : le CITE. Vous pouvez ainsi être aidé pour financer vos travaux d’amélioration énergétique. Pour en bénéficier, vous devrez : faire la demande d’aide avant le début des travaux. Faire réaliser ces travaux par un entrepreneur agréé RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). La future chaudière doit avoir le label Flamme Verte et répondre à la norme NF EN 303.5. Vous devrez faire la demande de prime d’énergie à un organisme. Et enfin, vous devrez envoyer votre attestation de fin de travaux accompagnée du certificat énergie.

Le montant du CITE se monte à hauteur de 30 % du prix de la chaudière, vous avez le droit de cumuler cette subvention avec d’autres aides comme celles proposant votre chaudière à un euro.

Pour profiter du Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique vous devez être propriétaire ou locataire d’un logement âgé d’au moins 2 ans et choisir une installation répondant aux critères d’efficacité énergétique. Renseignez-vous avant de lancer des travaux.

Related posts

Choisir un appartement étudiant près de la fac de droit à Montpellier

Claude

Quel budget prévoir pour la pose d’une toiture ?

Journal

Un promoteur immobilier pour construire en Alsace

Journal

L’essentiel à connaître sur la caution du locataire

sophie

3 problèmes que vous auriez besoin d’appeler un plombier professionnel

aymen

Pourquoi investir dans l’immobilier de prestige

Journal