Blog link2portal.com
Economie et Finances

Vérifier l’authenticité du métal avant un rachat d’or à Paris ?

L’or est depuis longtemps considéré comme une forme d’investissement intéressante. Il y a environ 2600 ans, les pièces de ce précieux métal ont été introduites comme moyen de paiement standardisé. La contrefaçon de l’or existe depuis à peu près la même période. Le faux or peut se présenter sous la forme de pièces ou de lingots, contenant des quantités variables d’or ou de l’or d’une pureté inférieure à celle indiquée.

Différentes façons de vérifier la conformité de l’or avant son rachat

Si vous êtes sur Paris ou région parisienne et que votre or est acheté auprès de négociants en métaux précieux certifiés ou d’une banque à Paris, il n’y a généralement aucune raison de s’inquiéter de son authenticité. En revanche, les rachats à prix cassés auprès de négociants moins crédibles sur une plate-forme d’enchères ou un bazar sont une toute autre histoire, auquel cas les investisseurs doivent y regarder de plus près et vérifier l’authenticité.

Il existe un large éventail de possibilités. Pour ce faire, il existe des remèdes maison moins précis qui peuvent être réalisés facilement et à peu de frais aux tests d’experts qui nécessitent à la fois un savoir-faire particulier et un équipement de test coûteux.

Nous vous montrerons quelles méthodes sont particulièrement adaptées et fiables. Des désastres irritants et coûteux peuvent ainsi être évités. Un exemple à la fois embarrassant et évitable est celui d’une caisse d’épargne allemande qui avait, sans aucune vérification, acheté des lingots d’or à un prix apparemment avantageux. Il s’est avéré qu’il s’agissait de faux : préalablement acquis par un vendeur peu scrupuleux. Mieux vaut prévenir que guérir, une devise qui s’applique également à un rachat d’or à Paris et ailleurs.

Comment les experts vérifient l’authenticité de l’or

Les bijoutiers et les négociants en or disposent de tout un arsenal de méthodes de contrôle qui permettent de séparer le bon grain de l’ivraie de manière fiable, surtout lorsque plusieurs d’entre elles sont appliquées. Les lingots de tungstène recouvertes d’or véritable sont particulièrement trompeuses en apparence et en poids, car leur densité est presque identique à celle de l’or.

Ces contrefaçons peuvent toutefois être détectées par des experts. Pour les investisseurs privés, les méthodes des experts ne sont souvent pas accessibles car elles sont soit trop coûteuses, soit le risque d’endommager le lingot ou la pièce est trop grand. En cas de doute, un bijoutier peut vous aider à vérifier l’authenticité avant un rachat d’or à l’aide des méthodes suivantes.

Le test à l’acide avant de racheter de l’or

Le test à l’acide est généralement utilisé pour tester les bijoux en or. Il peut toutefois aussi être utilisé pour tester les pièces et les lingots afin de vérifier leur authenticité et la pureté indiquée. On utilise un acide spécifique pour chaque degré de finesse, que l’on verse sur la marque créée par le frottement de l’objet testé en or (ou en couleur or) sur une pierre sombre. Si la marque s’estompe au contact de l’acide, il y a de fortes chances que l’or qui a laissé la marque soit faux. Il convient de noter que cette méthode de contrôle de l’authenticité ne teste que la surface d’un objet. Le test à l’acide ne permet pas de détecter si un objet est simplement plaqué or.

Analyse par fluorescence aux rayons X avant un rachat d’or

Dans cette méthode de haute technologie, les pièces de monnaie ou les lingots sont exposés à des rayons X et le rayonnement de fluorescence X réfléchi est analysé, ce qui permet de déterminer la composition métallique de l’objet examiné de manière aussi précise et fiable que possible.

Comme pour le test à l’acide, l’inconvénient de cette méthode de test rapide est sa limitation à la surface de l’objet. Si la couche d’or véritable recouvrant un faux lingot est suffisamment épaisse, l’analyse par fluorescence X échoue.

Analyse approfondie par ultrasons

Le contrôle d’authenticité par analyse ultrasonique est beaucoup plus approfondi que le test à l’acide et l’analyse par fluorescence X. Il se base sur le fait que distinctes couches d’or sont différentes dans un même objet. Il repose sur le fait que les différents métaux ont des temps de transit différents, c’est-à-dire le temps dont les ultrasons ont besoin pour pénétrer dans l’objet examiné. Même d’excellentes contrefaçons, telles que les lingots d’or susmentionnés avec des noyaux en tungstène, sont facilement détectées.

Analyse de la conductivité électrique avant un rachat d’or

Tous les métaux, y compris les métaux précieux et les alliages de métaux précieux, conduisent l’électricité à des degrés différents. L’analyse de la conductivité permet donc de déterminer assez précisément si le lingot ou la pièce en question est réellement constituée du matériau qu’elle prétend être. Un avantage par rapport aux autres méthodes est que les lingots d’or vendues sous blister peuvent également être testées sans qu’il soit nécessaire de retirer l’emballage.

Avant tout achat ou rachat d’or, examinez toujours la cotation de l’or

Related posts

L’externalisation des services

sophie

followers instagram

aymen

Comment générer un revenu passif avec les cryptomonnaies

Tamby

Des crédits avantageux pour le financement de vos projets

Mathilde Würzberg

De quelle manière investir sur le Forex au Pakistan?

Mathilde Würzberg

Comment obtenir le recouvrement de factures impayées?

isabelle