Blog link2portal.com
Maison et Jardin

Les caractéristiques du métier d’électricien

Les caractéristiques du métier d’électricien
Rate this post

En cette période de modernité, où les systèmes électriques sont remarqués un peu partout, l’ouvrier électricien est très demandé. Principalement, il prend en charge l’entretien et l’aménagement des mécanismes électriques, que ce soit au sein des sociétés ou chez les privés. Selon les situations qui se présentent à lui, il a la possibilité de travailler en haut ou bas voltage, après avoir effectués les précautions indispensables à la réalisation de ses tâches.

Par ailleurs, il doit bien maîtriser les normes actuelles et les recommandations de sécurité en vigueur. Suite à cela, il a le devoir de garantir la sûreté de l’ensemble à ses habitués. Généralement, quand on dit électricien 75010, on pense directement aux professions de BTP. Toutefois, l’électricien a aussi la possibilité, après un parcours professionnel adapté, de besogner dans le domaine du spectacle, comme dans le cinérama ou les chaînes de télévision par exemple.

Les activités essentielles de l’électricien

Un électricien digne de ce titre se doit de faire son activité en tant qu’artisan autonome ou employé. Il peut entrer en scène dans divers types d’immeubles, comme les zones commerciales, les industries ou les logements.

Déroulement exact de ces activités

Afin de permettre l’installation conforme des équipements électriques, les électriciens doivent préalablement s’imprégner des esquisses et des nivelés de la construction. Par la suite, ils font une délimitation réelle des secteurs de chaque mécanisme à disposer. Après avoir effectué une vérification de l’outillage indispensable à la réalisation de son activité, l’artisan peut se lancer dans la mise en place proprement dite.

Un bon électricien est capable de procéder à l’installation et au branchement des mécanismes électriques (prises, disjoncteurs, interrupteurs…), et les réseaux de câblages. La plupart du temps, il sera conduit à construire des voies de câbles au plafond ou à excaver des raccourcis, en établissant ces multiples agencements.

Contrôle indispensable

Avant de lancer la mise en service de l’aménagement, l’ouvrier en électricité a l’obligation de toujours contrôler la sécurité de l’assemblage, son bon fonctionnement et son adhérence aux exigences du client. Il s’occupe également des dépannages potentiels. Selon les secteurs de travail, les électriciens ont aussi la faculté d’accomplir la liaison de la téléphonie ou des câblages informatiques, la mise en place des méthodes d’alertes ou de la vidéosurveillance, ainsi que l’administration du conditionnement de l’air et du réchauffage.

Qualités nécessaires à un bon électricien

L’électricité est un emploi qui nécessite une extrême adresse et une minutie de précision. Entre autres choses, l’électricien a le devoir de maîtriser à la perfection les règles et mesures actuelles, en plus des différentes démarches de sûreté.

La débrouillardise figure parmi les compétences que doit nécessairement avoir un bon électricien. Cette faculté assurera sa sécurité, en plus de celle de son consommateur. Manier l’électricité l’incite également à adopter une attitude méthodique, car il a l’obligation de suivre à la lettre plusieurs démarches pour mener à bien l’aménagement des mécanismes électriques.

En outre, l’électricien doit aussi être très ouvert à la communication. Il aura la responsabilité d’avertir son client de l’avancée de son ouvrage, et lui éclaircira en cours de route, les logiques des grandes prises de décisions.

De plus, il a besoin d’estimer le travail de groupe, et être apte à faire des échanges sur les recommandations techniques avec la totalité de ses collaborateurs.

Préférences des recruteurs

Chaque jour, toujours plus d’enrôleurs privilégient les électriciens aux multiples talents, afin qu’ils aient la faculté d’agir sur divers genres de chantiers. De ce fait, il est primordial que le bon électricien détienne des connaissances dans le domaine de la maçonnerie et celui de l’électronique.

Œuvrer dans le monde de l’électricité présente de nombreux périls pour les daltoniens, car un bon électricien se doit de pouvoir différencier les couleurs des câbles.

Par ailleurs, il est aussi vital pour un électricien de ne pas souffrir de vertige, car il sera potentiellement conduit à œuvrer sur des localités en hauteur.

Diplômes et parcours exigés

Actuellement, on peut devenir électricien après l’obtention d’un CAP ou Certificat d’Aptitude Professionnel en électricité (ex : apprentissage et application de travaux électriques). Mais aussi différents BEP (Brevet d’Etude Professionnel) tels que électrotechnique énergie fourniments communicants, ou systèmes électroniques numériques). Un bac professionnel spécifique en système électroniques numériques ou Électrotechnique, énergie équipages communicants, peut aussi suffire à exercer ce type de métier.

Suivant la zone où il s’acquitte de son métier, l’électricien peut se voir solliciter une authentification CACES (Certificat d’Aptitude à la Conduite En Sécurité). A la suite du CAP, des spécifications peuvent être prévues selon le secteur. Là où il désire poursuivre son avancée dans l’électronique. C’est le cas pour des domaines particuliers tels que la domotique par exemple.

Bénéfices et désavantages du métier d’électricien

Comme toute chose qui existe, le travail d’un électricien présente ses bons et mauvais côtés. Pour mieux vous éclairer là-dessus, en voici des exemples.

Les profits d’être un expert en électricité

SerrurierUn des bonus de cette activité, est que l’électricien peut être conduit à œuvrer dans des situations très divergentes : dans une société de BTP, en secteur usinière.

D’autres part, il a aussi la possibilité de devenir son propre chef et de mettre sur pied sa société personnelle.

Désagréments du métier d’électricien

Le métier d’électricien présente des démérites pas très plaisants, comme :

  • Les contraintes éventuelles du week-end, ou des jours fériés ;

  • Les modalités de travail qui sont quelques fois, extrêmement pénibles.

La rémunération normale d’un Electricien

En moyenne, et bien qu’il y ait un large écart de rétribution, un électricien empoche près de 32 000 euros bruts par an.

Ensuite, la classification du salaire de chaque électricien dépend de son niveau d’expertise. De ce fait, il tout à fait normal et concevable, que les novices gagnent moins que les experts en la matière. Cette particularité de paiement, vous permet déjà de classifier le degré de compétence de votre électricien. Pourtant, il peut aussi y avoir des bons électriciens. Sur ce ils vont proposer des prix très abordables, dans le but de fidéliser au maximum leur client. Avec toutes ces informations, à vous maintenant de peser le pour et le contre, sur les caractéristiques du métier d’électricien.

Related posts

Vos déménagements dans la région lausannoise

Mathilde Würzberg

Quel prix pour une porte de garage ?

Journal

Fenêtres en aluminium, en bois ou en PVC : avantages et coûts comparés

Christophe

Leave a Comment