Blog link2portal.com
Maison et Jardin

Déco, le coup de pinceau qui change tout

Déco, le coup de pinceau qui change tout
Rate this post

Avec les beaux jours qui arrivent, le dressing n’est pas le seul à connaître un coup de jeune, l’armoire à chaussures aussi. Et si de nombreuses it-pièces permettent d’être stylé(e), rien de tel que de relooker aussi les espaces de vie de votre habitation pour leur donner du caractère, structurer les espaces ou tout simplement leur donner du peps. Entre la tête de lit graphique pour rendre la chambre plus cocooning, une bande de peinture qui court d’une pièce à l’autre à 1 mètre du sol, des dégradés de couleur ou un triangle dans le coin de la chambre des enfants, une lettre géante au milieu du salon ou encore la customisation de la cuisine à la manière de Mondrian notamment, les idées à piquer ne manquent pas pour faire sortir du cadre la peinture. Et, pour mener à bien votre projet, rien de tel que de prévoir la palette d’accessoires indispensables pour la mise en peinture. 

Travaux de peinture, le matériel indispensable

À l’image de nombreux particuliers, vous avez donc décidé de vous lancer dans des travaux de peinture. Et si de prime abord on songe naturellement au pinceau, cet outil n’est pas le seul accessoire de base pour l’application de la peinture. Bien entendu, mieux vaut acquérir du matériel adapté pour peindre, du matériel pour une peinture de qualité à prix attractif.

Peinture : le matériel pour préparer le support

Avant d’appliquer la peinture, il vous faut préparer la surface, qu’il s’agisse du mur, du sol, du plafond ou encore d’un meuble. Pour cela, vous aurez besoin d’une brosse pour frotter les tâches incrustées, d’une éponge, d’un seau rempli d’eau claire, d’un seau contenant de l’eau et un dégraissant, un nettoyant, un chiffon sec pour dépoussiérer aussi. Dans la mesure où la surface à peindre est abîmée, mieux vaut prévoir un enduit de rebouchage pour colmater les trous et les  fissures, un enduit de lissage, un papier abrasif à grain fin pour gommer les imperfections laissées par le lissage, une spatule ou un couteau pour passer l’enduit. Une fois les surfaces lisses, propres et sèches, vous pouvez commencer l’étape de relookage.

Peinture : le matériel pour protéger la pièce de la peinture

Pas question de passer à la mise en peinture sans protéger tout ce qui ne sera pas peint. Et pour cause, l’application de la peinture peut entraîner des projections de peinture, de la peinture peut couler voire le matériel se renverser par inadvertance. Par conséquent, rien de tel que de vous munir des équipements de protection. Une bâche pour protéger le sol et/ou le mobilier, du ruban de masquage adhésif pour protéger les surfaces à ne pas peindre (comme les encadrements de portes, les plinthes par exemple) et vous permettre d’obtenir des lignes droites, un tournevis pour enlever les luminaires, les interrupteurs ou encore les prises de courant. Pensez aussi à adopter une tenue adéquate à la situation à savoir un masque, des gants et des lunettes pour vous protéger des projections de peinture. Vous pouvez aussi prévoir une tenue qui ne craint rien ou une combinaison de peintre jetable spécialement conçue.

Peinture : le matériel pour appliquer la peinture

Pour peindre du sol au plafond comme un véritable pro, il vous faudra prévoir l’outillage requis là encore. Pour cela, faites l’acquisition d’un bac ou d’un seau à peinture, cela se révélera fort utile pour vous accompagner dans votre progression à travers la pièce. Pensez aussi à la grille, cela vous permettra d’essorer le rouleau/le pinceau. 

Le choix des pinceaux

Concernant les pinceaux, ce choix dépend de plusieurs critères. Si la peinture est liquide, optez pour un pinceau avec des poils drus afin qu’ils puissent retenir plus de peinture. Si la peinture est épaisse, il vous faudra une brosse avec des poils plus épars pour ne pas avoir de paquets sur le mur. S’il s’agit d’une peinture à l’huile, le pinceau à poils en soie naturelle est la meilleure option. Dans les autres cas, vous pouvez utiliser le pinceau de votre choix. Pour sa forme, les pinceaux plats sont à utiliser pour vernir, laquer, lasurer. Les pinceaux pointus servent pour les angles, les moulures et les finitions. Les brosses rondes vous aideront à peindre au mieux les surfaces irrégulières à l’image du crépi. Les brosses rectangulaires sont idéales pour les surfaces où les joints doivent être peints aussi. Les pinceaux plats à poil long sont quant à eux destinés à la vitrification des parquets et, pour les radiateurs, optez pour des pinceaux pour radiateurs.

Le choix des rouleaux

Concernant les rouleaux, optez pour un rouleau à poil long en microfibre ou en polyamide pour la peinture acrylique. S’il s’agit de peinture glycéro, optez pour un rouleau à poil court en mousse. Le rouleau téflon vous permettra d’obtenir une surface lisse. Privilégiez le rouleau anti-goutte pour les peintures acryliques et le rouleau laqueur pour vos portes en bois. Le rouleau bi-couche vous permet de travailler la peinture en couche fine et, le rouleau nid d’abeille est indispensable pour peindre un crépi ou un mur rugueux. Pour finir, le rouleau à fibre est préconisé pour les murs de façade. Pour repeindre vos plafonds, munissez-vous d’un manche télescopique, cela vous facilitera grandement la tâche. 

Pour finir, avant toute utilisation d’un pinceau ou d’un rouleau, passez-le sous l’eau tiède ou passez l’aspirateur pour enlever les poils et les poussières. Bien entendu, parce que peindre ne s’improvise pas, rien de tel que des astuces de pros pour obtenir un support peint sans coulure, sans trace. 

Related posts

Pourquoi votre chauffe-eau fuit-il ?

Ines

Comment faire face à une urgence en plomberie ?

Laurent

Pourquoi faut-il choisir Delta Dore pour son alarme de maison ?

sophie

Leave a Comment