Blog link2portal.com
Economie et Finances

Avenir numérique : l’essor des NFT

Les cryptomonnaies sont désormais reconnues par les gouvernements et acceptées par les grandes entreprises au niveau mondial. Les cryptomonnaies comme le Bitcoin et l’Ethereum ont favorisé l’essor de nouveaux actifs numériques. L’un de ces actifs numériques est le NFT. Au cours du premier semestre de 2020, on a enregistré 12,1 millions d’euros de ventes de NFT. Cette nouvelle industrie combinant les nouvelles technologies et l’art est montée en flèche avec 9,4 milliards d’euros à la fin du troisième trimestre de 2021.

Qu’est-ce qu’un NFT ?

L’acronyme NFT, qui est devenu populaire à la fois dans le monde de la finance et de l’art, signifie jetons non fongibles. Un NFT est un identifiant unique qui peut prouver la propriété de biens numériques. Ils transforment les œuvres d’art numériques et autres objets de collection en actifs uniques et vérifiables, faciles à échanger sur la blockchain.

Jusqu’à l’arrivée des NFT, l’art numérique n’avait pas la même valeur qu’un chef-d’œuvre de Monet ou de Picasso. Cela s’explique simplement par le fait que le numérique pouvait facilement être dupliqué d’un simple clic, rendant presque impossible la distinction de l’original.

Il existe un logiciel qui scanne une œuvre d’art. On ne peut pas la truquer. C’est absolument impossible. Si vous scannez une feuille de papier vierge et une autre feuille de papier vierge, elles sont différentes car ce logiciel reconnaîtra la différence entre les deux feuilles de papier vierge.

Le NFT le plus cher

Les collections d’art limitées, telles que Cryptopunks, Bored Ape Yacht Club et Cool Cats, constituent un phénomène sur le marché des NFT.

Chacune de ces collections est limitée à 10 000 pièces d’art numérique. Chaque jour, des milliers d’œuvres d’art NFT sont vendues. Comme pour les œuvres d’art traditionnelles vendues aux enchères par Christie’s ou Sotheby’s, plus l’œuvre est rare, plus son prix est élevé.

Le tiers restant d’une collection de 10 000 Cryptopunks a récemment été vendu pour plus de 472 millions d’euros. Cette œuvre d’art pixelisée montre le potentiel des ventes de NFT à l’avenir.

Pourquoi investir dans les NFT ?

Vous vous demandez peut-être pourquoi quelqu’un investirait dans quelque chose que vous pouvez facilement reproduire sur un téléphone mobile ou un ordinateur portable. Les NFT coûteux sont utilisés comme photos de profil sur les comptes de médias sociaux pour montrer la richesse, tout comme les hommes d’affaires portent des montres coûteuses.

De nombreuses personnes se lancent dans le monde des NFT pour faire partie d’une communauté en ligne. Posséder certains NFT peut vous donner accès à des contenus exclusifs et à des événements en direct.

Les investisseurs numériques utilisent les places de marché NFT pour gagner de grosses sommes d’argent en un temps qu’ils espèrent court. Pour investir dans les NFT, vous aurez besoin d’un wallet eth, c’est-à-dire un portefeuille permettant de stocker l’Ethereum, la monnaie virtuelle permettant d’acheter un NFT.

De plus, les modèles d’entreprise de nombreux secteurs sont en train d’être remaniés pour intégrer les échanges de NFT. Une même NFT peut être achetée et vendue plusieurs fois, mais l’acheteur doit payer une redevance au propriétaire ou au créateur initial à chaque vente. Cette redevance est généralement de l’ordre de 10 %.

Comme nous pouvons retracer l’histoire complète du jeton à chaque transfert de propriété, les artistes reçoivent de l’argent sur les redevances.

Que l’implication dans les NFTs provienne d’un intérêt financier, de l’adhésion à une communauté ou simplement de l’amour d’une œuvre d’art, l’avenir des NFTs semble prospère.

Related posts

Pourquoi passer par un prestataire pour les CSE ?

aymen

Comment choisir sa franchise avant de se lancer ?

Journal

Des crédits avantageux pour le financement de vos projets

Mathilde Würzberg

Leave a Comment