Blog link2portal.com
  • Home
  • Divers
  • Vinification : les différentes terminaisons de la fabrication du vin
Divers

Vinification : les différentes terminaisons de la fabrication du vin

Un vin de qualité ne s’obtient que par une rude préparation. Les étapes à suivre doivent relever d’une expertise distinguée, mais encore faut-il savoir la terminaison de la boisson résultante. On entend toujours parler de vin non dosé, de vin cuit ou encore de vin doux sans y prêter la moindre attention. Ces paramètres sont pourtant à l’origine de l’optimisation de son choix en ce qui concerne la bouteille adéquate. Plus de détails.

Par rapport aux couleurs

Dans un premier temps, le vin se distingue par sa couleur. En suivant ce concept, on constate trois grandes catégories de vin.

Le vin rouge

Pour faire simple, on obtient de vins rouges quand les cépages utilisés sont des raisins à la peau noire. Ces derniers font preuve d’une concentration dépassée que la couleur de la boisson devienne foncée.

Le vin rosé

Pas très loin du vin rouge, le vin rosé est également issu d’un cépage noir, mais n’a pas subi d’élevage. Ce processus correspond à une fermentation de la boisson pendant un moment conséquent.

Le vin blanc

Les vins blancs sont issus d’une vinification à base de raisins blancs. En pressant la vigne, on extrait son jus pour en sectionner les baies. La texture souhaitée reposera ensuite sur le choix du vigneron ou un spécialiste en emploi agroalimentaire.

Par rapport à la texture

Si la couleur dépend du type de cépage utilisé, la texture quant à elle va dépendre de la vinification. On obtient également trois catégories.

Le vin tranquille

Comme son nom l’indique, un vin tranquille est une boisson droite qui n’émet aucune effervescence. C’est surtout lui qui peuple les étagères du marché vinicole grâce à la simplicité de sa vinification. Toutefois, il a donné naissance à de nombreux types de vin.

Le vin effervescent

On reconnaît immédiatement un vin effervescent avec son émission de bulles. Des gaz jaillissent de l’intérieur pour créer des boissons mousseuses, des champagnes ou encore des crémants. Il est très apprécié en apéritif.

Le vin doux naturel

Relatif au vin tranquille, le vin doux est né quand la transformation des sucres en alcool a subi une interruption pour maintenir les glucides conservés dans le moût. Une fois cette étape terminée, de l’alcool à 90° est ajouté à la solution afin de favoriser une mutation dans la vinification.

Par rapport au goût

Les spécialistes du vigne et du vin peuvent également se mettre à d’autres étapes de préparation pour faire monter la saveur du vin. Dans cette mesure, il est possible d’en ajouter un peu de sucres pour obtenir des vins sucrés. Par ailleurs, l’aide du feu peut également donner du vin cuit pour faire évaporer l’eau.

Related posts

Quelques idées de cadeaux pour les invités de votre mariage ?

Mathilde Würzberg

Comment fonctionne le divorce par consentement mutuel ?

Journal

Est-il difficile d’imaginer comment la nourriture affecte votre vie?

aymen

Leave a Comment