Blog link2portal.com
Maison et Jardin

Séjour au japon : à la découverte de l’ikebana

ikebana
Séjour au japon : à la découverte de l’ikebana
Rate this post

Le Japon est mondialement connu pour sa culture très profonde et très ancrée qu’elle perpétue depuis des centaines d’années. C’est d’ailleurs ce qui amène plus de 30 millions de touristes à aller visiter cet archipel chaque année afin d’en découvrir les secrets de sa cérémonie du thé, ses jardins zen ou bien son art d’apprécier les parfums, le kodo. Néanmoins, un art ancestral un peu moins connu continue encore d’être pratiqué par des millions de japonais. Ce dernier consiste à exprimer son état d’esprit et ses sentiments à travers les fleurs, les feuilles et les branches d’une composition florale, il se nomme ikebana. Nous vous proposons donc à travers cet article de découvrir l’origine et le symbolisme du monde des fleurs japonais. Ainsi vous pourrez vous forger votre propre avis sur le sujet et décider ou non d’aller voir de plus près cet art ancestral lors d’un séjour au Japon.

Qu’est ce que l’ikebana ?

Comme mentionné lors de l’introduction, l’ikebana est un art floral qui consiste à réaliser d’élégantes compositions florales à l’aide de divers fleurs et végétaux. Cette composition repose à l’aide d’un kenzan, un outil qui sert à dresser droit les fleurs et les branches, dans un vase ikebana spécial que vous pouvez par exemple trouver sur https://au-coeur-du-japon.com/collections/vases-ikebana.

vases ikebana

Cependant, à la différence de nous autre Occidentaux, les fleurs ne sont pas perçues uniquement comme un objet à offrir ou à installer dans une pièce en tant qu’élément décoratif. L’art floral japonais possède également une dimension religieuse en lien avec le bouddhisme. Cela s’explique car c’est lors de la popularisation du bouddhisme au Japon au XIXème siècle que l’ikebana à émergé au pays du Soleil levant. Chaque composition ikebana en plus d’être quelque chose d’élégant est donc considérée comme une offrande directe à Bouddha.

Par ailleurs, lorsqu’on fait le choix de se prendre au jeu de l’ikebana et de ses compositions florales, on se rend vite compte que derrière les formes et les couleurs de ses œuvres se loge une vraie histoire et un état d’esprit qu’à voulu faire passer le maître ikebana qui est à l’origine de ladite composition.

L’art des fleurs, plus qu’une pratique, un vrai art de vivre

Dans la culture japonaise, les religions shintoïstes et bouddhistes sont très présentent et cela se vérifie encore très largement aujourd’hui. Mais ce qui différencie vraiment la culture japonaise des autres c’est avant tout son idéal d’une vie zen et vertueuse.

Cette façon de vivre se traduit généralement par la pratique continue d’un art traditionnel comme la cérémonie du thé, l’ikebana, la réalisation d’estampes ou même de haïkus. Ainsi il ne faut pas voir l’art floral comme un hobby banal comme le sont par exemple le pachinko ou le karaoké. L’ikebana est pour celui qui le pratique une réelle façon de s’accomplir dans sa vie et dans sa quête du zen à travers une pratique créative et codifiée.

art floral

Pour mieux comprendre l’essence même de cet art floral voici la définition qu’en donne un maître en la matière :

« L’ikebana japonais est une philosophie, une forme de pensée. Nous travaillons sur le mariage entre les fleurs et les végétaux. Nous cherchons à épurer la composition pour mettre en valeur chacune des fleurs. Les fleurs changent d’aspects dans le temps, ce qui illustre les saisons qui passent. Tout cela forme une sorte d’équilibre qui peut être rompu à tout moment. En fait, on peut voir dans ces compositions une sorte de métaphore de la vie. »

On comprend ainsi que plus qu’un simple objet décoratif l’ikebana est une réelle façon de lâcher ce que nous avons en nous et de le matérialiser à l’aide des objets que nous fournit la nature : fleurs, feuilles, branches et végétaux en tout genre.

Related posts

Quel prix pour une porte de garage ?

Journal

Vos déménagements dans la région lausannoise

Mathilde Würzberg

Comment organiser un déménagement en moins de 30 jours ?

aymen

Leave a Comment