Blog link2portal.com
Emploi et Enseignement

Tout savoir sur le métier de couvreur

Tout savoir sur le métier de couvreur
Rate this post

Les travaux de toitures constituent une des étapes essentielles à la construction ou la rénovation d’une maison. En effet, il est difficilement concevable de vivre dans une maison sans toit ou dont la toiture est abimée. Les toits sont différents d’une maison à une autre, leurs inclinaisons, leurs couvertures, et leurs formes les rendent uniques.  Pour réaliser une belle toiture, il est important de faire appel à des couvreurs. Ces derniers mettent tous leurs savoirs faire pour réaliser un toit à la hauteur de vos rêves. Ils interviennent du début jusqu’à la fin de la rénovation, et comme tout travail mérite salaire, ils perçoivent des rémunérations en contrepartie de leurs travaux. Quelles sont les tâches qu’ils doivent accomplir? Et quid de leurs rémunérations ?

Les tâches confiées à un couvreur

Le couvreur comme https://www.couvreur-charpentier-28.fr/ est un professionnel intervenant dans tous les travaux relatifs à la toiture. Il s’occupe de la pose, à l’entretien ou à la réfection des revêtements ainsi qu’à l’isolation. Ils sont amenés à manipuler des matériaux comme les tuiles ou les ardoises de toitures, le zinc, les tôles, le bitume, le chaume, les bardeaux, le bois, etc.

Mais avant la réalisation, le couvreur est tenu de faire des expertises et certaines vérifications. En effet, il doit préalablement inspecter le toit pour en diagnostiquer l’état. Cette étape est importante pour pouvoir expliquer au client les travaux qui doivent être réalisés. Il pourra également dresser un devis bien détaillé.

Le couvreur est tenu de respecter le plan local d’urbanisme. En effet, certains travaux de toitures sont soumis à des déclarations préalables auprès de la mairie. Il ne peut passer outre ces règlements pendant la réalisation des travaux.

En outre, il réalise également certains travaux accessoires, mais indispensables comme la réparation de la charpente, ainsi que divers ouvrages destinés à la protection climatique du bâtiment comme l’isolation thermique.

Combien gagne un couvreur ?

La rémunération des couvreurs dépend du fait qu’ils sont salariés d’une entreprise, ou qu’ils travaillent à leurs comptes.

Le salaire peut être mensuel ou annuel s’il travaille dans une entreprise. Mais elle dépend des couts des mains-d’œuvre convenus avec le client pour un couvreur travaillant à son compte.

Pour l’un, le salaire annuel brut annuel d’un couvreur débutant est estimé à 19 800 euros. Soit un salaire mensuel brut de 1500 euros. Mais il peut monter jusqu’à près de 26 800 € annuel après une dizaine d’années d’expérience et d’ancienneté dans le métier.

Pour l’autre, il peut dégager des revenus confortables en fonction de son carnet de commandes, mais on peut affirmer sans se tromper qu’il gagne plus de 3 000 euros mensuels.

Quand le chantier se trouve trop loin du domicile ou du lieu de travail du couvreur, ce dernier bénéficie d’une indemnité journalière.

Le métier de couvreur est évolutif. En effet, la principale évolution professionnelle du couvreur est la montée en hiérarchie pour devenir un chef d’équipe. Un couvreur expérimenté peut être promu à ce poste de chef d’équipe au bout de quelques années de services. Il est alors en charge de superviser le travail de plusieurs couvreurs. Son salaire est ainsi modifié en fonction de son nouveau poste.

Certains couvreurs tendent à se spécialiser dans certains domaines. Ils font des études et ont diverses compétences justifiant leurs prétentions salariales plus élevées au sein de l’entreprise dans laquelle ils travaillent. Il en est ainsi des connaissances de la réglementation du BTP, des logiciels professionnels, ainsi que la maîtrise de l’anglais technique, etc. Tous ses critères entrent en jeux dans la rémunération des salariés d’une entreprise employant des couvreurs.

Related posts

Les solutions pour se préparer efficacement aux entretiens

Journal

Les nouvelles méthodes pour travailler dans la presse mode

Journal

La formation à distance, une vraie tendance

Journal

Leave a Comment